ch_tr_de_montholon

Vous souvenez-vous de Charles-Tristan de MONTHOLON ? Un fils d'une famille roturière qui s'est allié à la haute noblesse par un mariage avantageux. Il est né à Paris en 1783 et y meurt en 1853. Une carrière militaire mouvementée mais un grade de général de brigade que l'empereur Napoléon 1er lui a confirmé en 1815; juste à temps pour figurer sur la liste de dix généraux parmi lesquels l'empereur déchu l'a choisi pour l'accompagner en captivité sur l'île de Sainte Hélène. C'est ainsi que le général de Montholon a vécu avec Napoléon jusqu'à la mort de celui-ci le 5 mai 1821. C'est lui qui aurait fermé ses yeux. C'est lui aussi, d'après certains historiens, qui aurait empoisonné Napoléon 1er à l'arsenic. D'autres historiens étaient d'un avis contraire.

Pourquoi ce Montholon avait-il tant tenu à partager les dernières années de la vie de l'empereur sur cet îlot perdu en plein océan ?

C'est la question que je me pose en apprenant que Bernard CAZENEUVE venait d'accepter la fonction de premier ministre de François HOLLANDE pour les cinq derniers mois de son mandat. C'est très étrange aussi, tant il est probable que la gauche ne sera plus au pouvoir en France à partir de mai 2017 pour un certain temps. Bernard CAZENEUVE était maire de Cherbourg, puis plusieurs fois ministre (affaires européennes, budget, intérieur) pour terminer comme premier ministre. Il a chaque fois réussi assez bien mais que cherche-t-il à prouver en cinq mois de pouvoir sans lendemain ? Sans aucune marge de manoeuvre pour un ultime sursaut ?

cazeneuve_3Je le soupçonne de vouloir prouver sa fidélité à un homme qui lui a fait confiance. Belle vertu surtout en politique mais la France va-t-elle gagner quoi que ce soit à cette démonstration ? Ceux qui ont voté pour HOLLANDE en 2012, vont-ils s'y retrouver après tant de promesses puis de trahisons de ce président qui se voulait "normal" ? La France n'a rien gagné à cette présidence et François HOLLANDE aura sculpté en cinq années un profil largement critiqué par 85 % des français, il y a quelques semaines encore.